Par notre envoyée spéciale Suzanne GIRARD

« Le camp des cow-boys:

Le samedi 13 avril, la troupe est partie pour Kofu en train puis en bus pour arriver enfin au Northland Camp après 2 km de marche. Nous avons installé le camp (les louveteaux/louvettes étaient installés bien au chaud dans des roulottes tandis que les éclaireurs/éclaireuses dormaient sous la tente) puis les chefs, déguisés en personnages de western, ont organisé un grand jeu. Le principe était d’interroger chacun de ces personnages pour en soutirer les informations en vue d’identifier un voleur. Le vieil indien solitaire (Claude) exigeait une danse de la pluie pour répondre. La diseuse de bonne aventure (Gwen) nous prédisait notre avenir… Finalement nous avons démasqué le voleur (c’était Mary – Emma !). Ensuite, nous sommes allés au onsen. Au menu du dîner : spaghetti bolognaise.
La veillée a été très animée, tout le monde avait préparé un sketch ou une chanson en rapport avec l’univers du western. Sébastien nous a lu un texte sur la ruée vers l’or et nous avons aussi chanté une chanson de scouts qui répondait point par point à la chanson des chefs !
La nuit a été un peu froide pour ceux qui campaient (moins pour les autres !).
Dimanche matin, levés tôt, nous sommes partis faire une marche. La brume nous a malheureusement un peu gâché la vue sur le Fujisan. Arrivés au sommet, les résultats du Challenge Jitenscout ont été proclamés (et les éclaireurs ont un peu partagé leur prix). En bas, le bus nous attendait, retour à Tokyo. Vivement le prochain train ! »